Philip Catherine Solo

« Répertoire parfait. Montée en puissance tout au long de la soirée. Lyrisme à fendre l’inconscient. Le grand art.  » Le Monde 2007